Ice Watch ne gagne pas son procès contre Lego

Vous voyez ces grosses boîtes colorées dans lesquelles sont présentées les fameuses montres de la marque Ice Watch ? Voilà qui ressemble vraiment trop à un bloc Lego, selon le groupe fabricant de jouets du même nom. Et la cour d'appel de Bruxelles vient de lui donner raison.

10.000 euros par jour : voilà l'astreinte à laquelle la société belge TKS, plus connue pour ses montres Ice Watch, sera confrontée en cas d'usage d'emballages mais aussi de pendentifs, de meubles présentoirs et d'autres articles ressemblant aux célèbres cube de Lego, a précisé l'agence de presse Belga. Cette interdiction, valable pour toute l'Union Européenne, a été confirmée par la cour d'appel de Bruxelles dans un arrêt du 12 décembre. Selon le groupe de jouets danois, une grande partie du public risque de confondre l'origine des produits avec une fausse impression d'un appui du groupe Lego. La société TKS a 90 jours pour se conformer à l'arrêt, sans quoi une astreinte de 200 euros par infraction (par produit) et de 10.000 euros par jour de retard lui sera imposée. Concrètement et sur le terrain, cette décision n'a finalement que peu d'impact : Jean-Pierre Lutgen, le CEO de la société TKS, avait déjà fait modifier ses emballages depuis plusieurs mois.